Chapitre 12 - interviews, les étudiants de l'Université du Texas, Karen: le métier pour vous

Chapitre 12 - interviews  •  les étudiants de l'Université du Texas

Karen: le métier pour vous

What job fits your personality best?
Karen: I think the best job for me would be a teacher.
A teacher.
Karen: I like teaching things.
And you also like kids.
Karen: Yes, I like kids sometimes.
Sometimes. And what job is the worst for your personality?
Karen: Computer programmer.
Oh, alright, but you study math, right?
Karen: Yeah, but I don't like code or working with code. I don't like computers.
You don't like computers?
Karen: I don't like programming, I don't know ...
Alright, writing programs ...
Karen: I can't.
Software.
Karen: I can't.
Compare the different aspects of these two jobs. Compare, for example, the different aspects of these jobs, the pay, the working conditions, the training, etc.
Karen: Okay. The computer programmer makes more money than a teacher.
Unfortunately.
Karen: Yes. It's a little, the computer programmer has to be all alone a lot of the time. You have to type, type, type, type. For a teacher, he's always with people, students, the desks are messy, covered with papers. The classrooms aren't very clean, not enough chalk.
Alright, very good.

Quel est le métier le plus convenable pour ta personnalité?
Karen: Le métier le plus convenable pour moi, je crois que c'est professeur.
Professeur.
Karen: J'aime enseigner des choses.
Et tu aimes aussi les petits enfants?
Karen: Oui, j'aime les petits enfants quelquefois.
Quelquefois. Et, quel est le métier le moins convenable pour ta personnalité?
Karen: Informaticienne.
Ah bon, d'accord, mais tu étudies les maths, non?
Karen: Oui, mais je n'aime pas "code", coder. Je (n') aime pas les ordinateurs.
Tu n'aimes pas les ordinateurs?
Karen: Je n'aime, je n'aime pas faire des programmes, je (ne) sais pas ...
D'accord, écrire des programmes ...
Karen: Je (ne) peux pas.
Des logiciels.
Karen: Je (ne) peux pas.
Compare les aspects différents de ces deux métiers, Compare, par exemple, des aspects différents de ces métiers, le salaire, les conditions de travail, la formation, etc.
Karen: Okay. L'informaticien reçoit plus d'argent que professeur, qu'un professeur.
Malheureusement.
Karen: Oui. C'est un peu, l'informaticien doit être tout seul donc beaucoup de temps. Il faut taper, taper, taper, taper. Pour un professeur, il est toujours avec des gens, des étudiants, les bureaux sont sales, couverts de papiers. Les salles de classe (ne) sont pas très propres, pas assez de craie.
D'accord, très bien.